Carnet de route

Terres Australes et Antartiques Françaises

Le 14/05/2010 par Roger Pourtau

T.A.A.F : ce sigle ne vous est probablement pas inconnu, peut-être même avez-vous déjà regardé les émissions télévisées que Thalassa a consacrées à ces terres lointaines, aux eaux territoriales qui les entourent et aux activités qui s'y déroulent. Les terres australes regroupent les îles de Crozet, Amsterdam, Saint-Paul et l'archipel de Kerguelen. Situées dans le Sud de l'océan Indien,  elles sont devenues en 2006 la plus grande réserve naturelle de France, couvrant plus de 2.200.000 hectares dont 1.570.000 de réserve marine. Il n'y a pas d'habitant permanent. Du personnel scientifique et technique y séjourne pour des périodes variant de 6 à 12 mois. Pendant mon séjour de 8 mois en 2009, nous étions 50 personnes sur la base de Port aux Français à Kerguelen.

Ces îles abritent la diversité spécifique d'invertébrés et de plantes la plus importante des îles sub-antarctiques. La réserve est accessible uniquement par voie maritime, au départ de l'île de la Réunion. Le Marion Dufresne – bateau ravitailleur - effectue trois à quatre rotations logistiques par an. C'est là que vous intervenez puisque quelques voyageurs peuvent y prendre place !! Il vous suffit d'avoir le temps nécessaire (un mois environ), les fonds pour couvrir les frais (non négligeables) et de la patience (liste d'attente).

A ces conditions, vous connaîtrez la sensation de vous éloigner de la civilisation (Kerguelen est à 3490 km de la Réunion !) pour un long voyage, de naviguer lentement entre quarantièmes rugissants et cinquantièmes hurlants (et d'être malade à coup sûr si une dépression croise votre route !), de poser pied sur des terres relativement préservées de l'activité humaine et de ses conséquences. Vous découvrirez (encadré par un guide, réglementation oblige !!) une flore - le choux de Kerguelen, l'acaena, l'azorelle, etc - et faune endémiques. Vous pourrez approcher et observer dans leur milieu naturel des animaux magnifiques et peu farouches (ils ne vous identifieront pas comme un prédateur !!) : pétrel, albatros, manchot, gorfou sauteur, éléphant de mer, otarie, cormoran, dauphin et, si vous avez de la chance, léopard et orque. Le vent qui souffle quasi continuellement saura mettre une sourdine (il n'y a pas d'arbres sauf quelques-uns à Amsterdam !) et vous laisser profiter des paysages variés de ces terres du bout du monde.







CLUB ALPIN FRANCAIS PAU
CITE DES PYRENEES
29 BIS RUE BERLIOZ
64000  PAU
Contactez-nous
Tél. 05 59 27 71 81
Permanences :
Mercredi et jeudi 17:00-19:00 vendredi 17:00-20:00