Carnet de route

Melon et quincaillerie à la Nord-Ouest des Astazous

Le 08/07/2007 par Ghislaine de Rincquesen

On savait Christian Raba grand spécialiste des grosses bavantes caillouteuses (sans doute à cause de son passé de bagnard !)… Mais il a trouvé son maître en la personne de Gilbert Rihn qui, avec l'aide de Gaston Bonnecaze, a mené une collective d'alpinisme à la Nord-Ouest des Astazous mi-juillet. Départ la veille de deux mulets, à savoir Gaston et Gilbert, qui ont décidé de défier le célèbre adage selon lequel "le poids est l'ennemi du montagnard", et d'ouvrir une annexe du Vieux Campeur au sommet des Astazous… Après tout, il s'agit de ne monter que jusqu'à la cabane de Pailla, peu importe le poids des sacs et Cathy est là pour encourager ces bêtes-de-somme transformées en quincaillerie ambulante…

Le reste de l'équipe suit quelques heures plus tard, avec un peu plus de matériel et de quincaillerie - au cas où. Pour sa première course d'alpinisme, Vincent inaugure la technique du "bissac": un sac devant, et un autre derrière…Agréable soirée à la cabane, sur fond de cirque de Gavarnie. Départ au petit matin le lendemain,après avoir laissé Cathy à la cabane, en principe pour bouquiner et se reposer, en fait sans doute pour draguer les touristes de passage dans le secteur… Après deux heures de marche d'approche d'un bon pas (Bénédicte commence déjà à râler qu'on va trop vite !), on s'équipe, et les choses sérieuses s'annoncent : d'innombrables longueurs d'escalade sur l'arête. Au bout d'un moment, les pieds souffrent dans les chaussons, et les bras s'épuisent à force de hâler la corde pour assurer les suivants. La course est facile, mais longue – très longue, d'autant que Gilbert préfère jouer la prudence : il multiplie les relais et refuse de progresser corde tendue, ce qui nous aurait fait gagner du temps. Gaston, qui grimpe en grosses chaussures, ironise sur tant de technicité et, non sans humour, multiplie les points d'assurance superflus et aberrants, histoire de signifier qu'à ses yeux, tant de prudence est inutile : un coinceur sous un caillou, un friend posé sur un rocher, une sangle autour d'une touffe d'herbe… "Et d'ailleurs, à quoi ça sert, les chaussons d'escalade, si ça vous fait mal aux pieds ?" C'est au tour de Ghislaine, qui ramasse tout ce matériel, de se transformer en bête-de-somme-quincaillère. A ce petit jeu là, Bénédicte, qui assure comme un chef en tête de la deuxième cordée, commence à fatiguer. Las ! Gilbert, imperturbable, dédaigne les raccourcis évidents et poursuit sa progression "plus esthétique" sur le fil de l'arête. Vincent remplace Bénédicte pour les dernières longueurs, et l'équipe parvient enfin au sommet pour déguster le melon hissé jusqu'à ces hautes cimes par Ghislaine… Ca change du gâteau au chocolat ! De quoi se revigorer avant la longue et délicate descente par les Rochers Blancs qui suit.

En fait, ces fameux "Rochers Blancs" s'avèrent débonnaires, mais ce qui les précède est digne des descentes caillouteuses et rabaesques: ç'est plein de rochers branlants, c'est raide, ça "parpine", les cailloux roulent… Et c'est long, très long ! C'est maintenant au tour de Ghislaine de râler: "je veux mes skis pour descendre !" "Où est mon VTT ?" Il est presque 20 heures lorsque nous atteignons enfin la cabane et trouvons Cathy en grande conversation avec un bel Espagnol venu d'installer dans notre cabane pour la nuit. Du coup, est-ce de la méfiance ou de la jalousie, Gaston hâte le mouvement : "on trie le matériel, on range tout, et on redescend tout de suite à Gavarnie !" Ghislaine et Bénédicte restent une nuit de plus à la cabane pour tenter leur chance auprès du bel Hidalgo… mais celui-ci les abandonne au petit matin pour continuer seul sa route. Regrets eternels ??? En tout cas, merci aux guides, organisateurs et premiers de cordée pour cette splendide course. Simplement, monsieur Gilbert, la prochaine fois, juste un peu plus court s'il-te-plait…







CLUB ALPIN FRANCAIS PAU
CITE DES PYRENEES
29 BIS RUE BERLIOZ
64000  PAU
Contactez-nous
Tél. 05 59 27 71 81
Permanences :
Mercredi et jeudi 17:00-19:00 vendredi 17:00-20:00