Carnet de route

North Face !

Le 01/12/2016 par Bernard Boutin

Départ : Sous le col de Marie Blanque (borne 13 à 831 m)
Destination : La crête menant du pic Serrisse au rocher d'Aran.  Retour par la crête Saubajot
Qui : Collectives du CAF animées par Jacky Gaüzère et Olivier Blanchet
Quand : 1er décembre 2016

Quand Jacky lance une collective, avec l'avertissement, « pour randonneurs physiques et aguerris ! ». Le pire me parait probable et… ce ne fut qu'une simple « promenade de santé » depuis le pic Serrisse jusqu'à, dans l'ordre, l'Ourlène, l'Ourlènotte, l'Ourlènotico et le rocher d'Aran pour terminer par la crête Saubajot. Il faut dire que sans neige, avec un magnifique soleil, la longue crête est « tout du bonheur ».
Pour l'Ourlénotico, il fallait bien lui donner un nom à ce pic inconnu ! Les hispanisants apprécieront.

Yin, yang : North Face appelle South Face. Le froid et le soleil du moment ont fait leur oeuvre. Au nord : l'hiver est bien là. Les pentes enneigées, voire verglacées, descendent abruptement (presque) jusqu'au Benou : Piolet, crampon et… petite laine.
Au sud, plus une trace de neige sur la longue ligne de crête à parcourir : hautes herbes jaunies de fin d'automne : tee-shirt et casquette légère. Que diable ai-je mis des collants ?Etonnant contraste entre les deux flancs !

Le CAF, c'est une grande famille. Quand 18 personnes s'inscrivent pour la même destination, sur deux collectives différentes, il est difficile de séparer les copains. Montée commune jusqu'au pic Serrisse. Longue chenille processionnaire.
Jacky s'arrête et laisse passer la colonne. Il scrute le fond de l'oeil de chacun. Que cherche t'il ? Des traces d'une mauvaise soirée, du désespoir ou, au contraire, de la gagne contenue ?
Descente, toujours groupée, jusqu'au col de Serrisse. Au col, une collective doit passer par les crêtes, l'autre par le fond du val d'Aran. Humeur : « A quoi bon se séparer ? Pourquoi passerai-je par en bas ? »…

La crête : neige à gauche, herbe à droite. Le choix est vite fait : South Face ! Passage au sommet de l'Oulène, puis de l'Oulènotte. Une harde d'une quinzaine d'izards file par en-dessous. Jean Lacazette repère le couloir de l'Ourlénotte. Du 45 ou 50° à faire plus tard dans l'hiver. A chacun ses trucs ! Pas pour moi.

Au tour de l'Ourlénotico, puis du Rocher d'Aran. Regroupement des deux collectives. Embrassades !!! « C'était comment par en-haut ? C'était comment par en bas ? »

Casse-croûte face au sud, en plein soleil. Super sympa et mérité. Le « groupe du haut » a près de 1500m de dénivelé dans les pattes. Odeur de soupe. Les (nombreuses) tablettes de chocolat  tournent. Qui amènera du « turrón »  la prochaine fois ? Histoire de varier…

Photo session. Olivier recule dans la pente raide, recule encore, s'appuie sur un gros rocher, vise pour la photo et… le rocher bascule. Sous nos yeux ébahis, il file et rebondit, dans un vacarme du tonnerre, pour s'arrêter à quelques mètres de la cabane d'Aran. Un strike raté de peu ! Une leçon pour la confrérie des photographes. Ils sont nombreux au CAF.

A deux encablures, l'hélico de la Protection Civile décolle depuis le col d'Aran. Une blessée, traumatisme crânien, parmi un groupe d'une association de l'agglomération paloise. Mauvaise chute sur la crête de Saubajot.
En deux occasions successives, en cette magnifique journée, la montagne vient de rappeler que le danger est partout. Concentration toujours.

Crête de Saubajot : Jacky fait un virage à 90° et descend tout droit au nord, dans la neige et la forêt. Retour : North Face. La neige file sous les pieds. Une « cramponade » est décrétée. Première pose de l'hiver. Amusante descente « tout dret », diraient les locaux. Plus fun en tout cas que la barbante crête ciselée de Saubajot !

La terre est gelée jusqu'à la carrière, au-dessus du Benou. Il faisait si chaud là-haut, face au sud ! South Face…

A plus sur les sentes.

– par Beñat
Bernard Boutin
27 novembre 2016

– Le verdict du GPS (avec toutes les réserves habituelles à accorder à ces « engins ») : Dénivelé : 1459 m, kilométrage : 14,5 kms, durée de la sortie : 8h, vitesse moyenne : 2,8 kms/h (heures marchées), point le plus haut : 1796 m, point le plus bas : 822 m
– Du coté du Palay (dictionnaire du Béarnais et du Gascon) :
Oùrle (pour pics Ourlène et Ourlénotte) : bord, rebord
Serrùsso (pour pic Serrisse) : Hauteur abrupte
Hountà (pour la chapelle du Hounda) : fontaine
– L'équipe :
Collective menée par Jacky Gaüzère : Martine Gabe, Jean-Claude Mourterot, Jean Lacazette, Bernard Boutin, Alain Dupré, Aurélien Hanique, André Relat, Jean-Pierre-Tisne, Gilbert Rihn,
Collective menée par Olivier Blanchet : Alain Colman, Pascal Guérin, Gabi Haubitz, Michel Leshauries, Arnauld Soubies, Brahim Amaziane, Michel Dabadie
– Les randos d'avant : c'est 

CLUB ALPIN FRANCAIS PAU
CITE DES PYRENEES
29 BIS RUE BERLIOZ
64000  PAU
Contactez-nous
Tél. 05 59 27 71 81
Permanences :
Mercredi et jeudi 17:00-19:00 vendredi 17:00-20:00