Carnet de route

Col de Bénou et Pic de Bélonseiche : Vent à décorner les izards !

Le 03/04/2016 par Boutin Bernard

Départ : A partir de la station de ski d’Astùn
Destination : Col de Bénou et Pic de Bélonseiche (2297)
Qui : Collective de 6 du CAF encadrée par Michel Thomas
Quand : 2 avril 2016

 

D’entrée, Michel Thomas annonce l’esprit des collectives qu’il anime : « Les 3S » pour « Sun, Snow and Smile ». Il faut dire qu’à Astùn (1700) tout se prêtait aux 3S : un beau soleil, une dizaine de centimètres de fraîche et une beau sourire pour les 6 randonneurs à l’idée de se régaler des conditions (enfin) réunies pour une belle sortie.

 

Montée facile jusqu’à Ibón del Escalar (2078), même si Debora qui inaugure sa planche de surf (splitboard), divisée en deux pour la transformer en skis de randonnée, éprouve quelques difficultés dues à leur grande largeur ! A l’heure des conversions, l’exercice se complique. Madrilène, elle en profite pour nous donner la traduction de conversion en espagnol : « la vuelta María ». Gros fou rire. On l’imagine lui devant, elle derrière : « Date la vuelta María ! »

 

A l’ibón, les rafales de vent se lèvent. Les parkas sont de sorties. Sous le col des Moines, nous obliquons vers le col du Bénou. Arrivé à la crête frontalière, les rafales deviennent franchement « ennuyeuses ». Le col est à quelques encablures de nous. Nous retirons les peaux de phoques et revenons sur nos pas jusqu’au lac de l’Escalar. Séance ski plutôt sympa avec une neige un peu lourde mais sans plus. Debora, surfeuse, se régale.

 

Déjeuner au-dessus du lac sous la montée qui mène au Pas des Aoudas, à l’abris d’une belle congère qui nous éloigne du vent. Remontée vers le col. Les rafales de vent sont de plus en plus fortes. Arrivée au col, sur la crête, chacun se recroqueville et progresse lentement vers le Pic de Belonseiche. La tôle alterne avec la neige fraiche. Les embruns fouettent les visages. La progression ralentie.

 

A 40 mètres du sommet nous voilà bloqués, campés sur nos jambes, les bâtons bien enfoncés dans la neige. Trop de vent. Décision est prise, par prudence, d’enlever les peaux et redescendre. De toute façon, nous n’aurions pas pu nous arrêter en haut…

 

Nouvelle séance ski sympa. Godilles et retour sans difficulté. Le vallon qui conduit de l’Ibòn de Escalar à la station d’Astùn est un magnifique terrain de jeu pour les randonneurs à ski.

 

En tout cas, pour cette sortie, les 3S se voient affublés d’un méchant W : « Sun, Snow, Smile and Windchill ».

 

– par Beñat

 

Clin d’oeil : Si le CAF de Pau était un commerce, on dirait qu’il a une « aire d’attractivité qui dépasse largement les limites de la commune centre » (Quel jargon !). Sur une collective de six, nous étions un argelésien (Argelès-Gazost), un nayais (Nay), un lescarien (Lescar), une orthézienne (Orthez), une assatoise (Assat) et un barcusien (Barcus)… Une belle réussite !


Nota :
– Le verdict du GPS ( l’engins n’a pas fonctionné, chiffres relevés sur la carte) : dénivelé 750m, point le plus haut 2275 m, point le plus bas : 1700 m.

CLUB ALPIN FRANCAIS PAU
CITE DES PYRENEES
29 BIS RUE BERLIOZ
64000  PAU
Contactez-nous
Tél. 05 59 27 71 81
Permanences :
Mercredi et jeudi 17:00-19:00 vendredi 17:00-20:00