Carnet de route

Matinée blanche à Anéou, repli compensateur chez "Sancho"!

Le 05/03/2017 par Bernard Boutin

Départ : parking d'Anéou sur la D934, sous le col du Pourtalet
Destination : col d'Anéou et plus si... (le temps le permet)
Qui : Collective du CAF conduite par Béatrice de Voogd et Olivier Blanchet
Quand : 4 mars 2017

 

Météo France avait prévu 30 cms de neige à 1800 m pour la nuit. Dès Laruns, les arbres sont couverts de neige fraîche. Celle que l'on aime : Légère, fine, virevoltante.

La voiture grimpe sous une magnifique voute de branches, croulante sous le poids de la neige. La route devient cathédrale. On a vu cela mille fois et pourtant le régal est toujours le même. Pas de lassitude devant le blanc virginal.

Prouesses des prévisionnistes, il y a bien 30 cms de neige fraîche en arrivant au cirque d'Anéou . Merci les "gars" de Météo France !

Merci aussi à ceux de "l'équipement" qui ont déjà dégagé la route.

Si certains politiques veulent faire disparaitre des milliers de fonctionnaires, "please" surtout pas ceux-là !

Bémol à Anéou : luminosité zéro pointé ! Rafales de vent. Flocons de neige. Quelques degrés en dessous de zéro. Les collectives de Béatrice et d'Olivier se regroupent. Olivier devant, Béa derrière. Serre-file. Le mot file est si vrai : 15 randonneurs, une seule trace. Il y avait le G9, aujourd'hui il y aura le G15 !

Olivier "progresse" dans une neige, toute fraîche, relativement humide et profonde. Exercice physiquement engagé. Les conversions se succèdent. Amont, aval. Rien n'y fait, cela reste toujours un peu "pensum". Laurence prend le relais, puis moi.

Découverte de la solitude du "leader" : seul devant. Mener le train. Rester régulier. Pas vraiment le temps de se retourner. Tracer dans la profonde, un "bel" exercice.

Départ trop rapide. Inévitablement, le palpitant accélère. Passation de pouvoir. On n’a pas toujours 18 ans ! La prochaine fois, départ plus lent.

Le soleil apparait une poignée de secondes. Bref instant qui permet à l'Ossau de se dévoiler. En arrivant au col d'Anéou, à nouveau, rafales et neige. Têtes rentrées dans les épaules. Difficultés pour prendre des photos. Dos au vent, le G15 se prépare... à redescendre. Déjà !

La neige humide glisse peu ou pas. Longues traversées sans grand interêt. Pousser sur les bâtons. Rêve de dameuse ou autre ratrack qui rendraient la pente plus skiable. Tentatives avortées de "godilles". Peu de plongeons vu la faible vitesse permise par la neige et... le parking est déjà là !

Avec lui, le diesel puant, de la voiture voisine, qui tourne pour chauffer l'habitacle. Combien de temps faudra-t'il pour se débarrasser de ces moteurs polluants ? Une éternité qui tuera la planète.

Chez Sancho, dans la célèbre venta du Pourtalet , les traits sont marqués. Le vent, le froid ont fait leur effet ! Casse-croûte, convivial et réparateur, accompagné de cerveza, té con leche, mosto, café solo, cortado etcétera...

Deux boissons pour 3 euros. Imbattable Sancho. A la cabane de la Glère, sur les pistes de Formigal à deux encablures de là, le Coca était à 5 euros, il y a deux semaines ! La différence : concurrence ici, monopole là-bas.

Merci encore à nos géniaux encadrants. Sans eux, on restait sous la couette ce matin-là !

A plus sur les pentes.

 

- par Beñat
Bernard Boutin
25 février 2017

 

- Le verdict du GPS (croisé avec les évaluations faites sur la carte IGN et Basecamp) : Dénivelé 500 m, kilométrage : 7,5 kms, point le plus haut : 2116 m, point le plus bas : 1710 m, durée de la sortie : 4h.
- Encadrants : Béatrice de Voogd et Olivier Blanchet
Participants : Laurence Arzur, Bernard Boutin, Philippe Capelle, Brigitte Dupuch, Christian Ferrere, Corinne Legros, Elisabeth Ricarrere, Etienne Subervie, Marie Pierre Labernadie, Clément Marcel, Marc Bankuti, Serge Depart, Jean-Marc Laulhe

Toponyme, traduction avec l'aide de Jean Lafitte, du Palay, de Wikipédia :

- Pourtalet : pourtalét,-lòt; sm. petit portail, petite barrière, portillon, pourtilhoû petit port en montagne
- Anéou : (la réponse viendra possiblement d'un contact d'Esterri d'Àneu en Catalogne. A suivre.)
- Ossau : Ossau serait dérivé de l’hydronyme *urs, que l'on retrouve dans Ourse.







CLUB ALPIN FRANCAIS PAU
CITE DES PYRENEES
29 BIS RUE BERLIOZ
64000  PAU
Contactez-nous
Tél. 05 59 27 71 81
Permanences :
Mercredi et jeudi 17:00-19:00 vendredi 17:00-20:00