Carnet de route

Duel au sommet : Soum d'AAS vainqueur mais pas vaincu….

Le 12/01/2018 par THOMAS Michel

Une nouvelle sortie commune aux CAF de PAU et de LOURDES avec 8 participant(e)s pour 1 encadrant. Nous devions être 10 mais 1 Lourdais avait sa montre mal réglée et a raté le train vers Louvie-Juzon…où nous organisons le co-voiturage du tronçon final pour rejoindre le parking au-dessus de l’ancien chalet du CAF à GABAS.

La lecture du BERA du jour avec un risque de plaques cachées sous la neige récente dans un large secteur Nord et Est ne donne pas le tour de l’Ossau gagnant; mais le vent - brise légère disait la météo -  qui souffle sur le Rein de Pombie et crée de belles volutes de neige, enterre définitivement le projet initial pour ne pas prendre le risque d’ensevelir les participants et accessoirement l’encadrant.

C’est donc vers le Soum d’AAS, qui sort vainqueur de ce duel, que nos spatules se sont tournées.

Après un briefing ultra-rapide - je n’étais pas en grande forme et le froid ambiant n’incitait pas à la prolixité - suivi d’un test de groupe DVA, nous voilà partis à allure soutenue tirés par Jean-Pierre jusqu’au barrage de Bious-Artigues avec un groupe qui s’étire. Petite pause et regroupement - des problèmes de peaux de phoque expliquent l’étirement - accompagné d’un petit topo pour expliquer la suite de l’itinéraire jusqu’à à la cabane à la sortie de la forêt en me gardant bien de parler des multiples ruisseaux à franchir….

Après le franchissement du barrage skis aux pieds, la trace sera assurée par Jean-Louis, Matthieu et moi dans cette forêt de feuillus et de résineux vêtue de son plus beau manteau hivernal avec 10 à 20 cm de neige fraîche.
Déchaussages et rechaussages multiples ponctuent cette montée sur une piste plus ou moins large avec quelques rares variantes hors sentier.

Nouvelle pause au-dessus de la cabane - grignotage, boisson,.. et changement d’équipe pour la trace : on retrouve Matthieu Christophe et Maxime qui nous emmènent sereinement dans les belles pentes dominées par le pic d’AULIOU. Le vent  a un peu soufflé pendant les chutes car on a une fine croûte de frittage et la quantité de neige fraîche n’est pas importante - 10 à 15 cm -.
Après cette très longue traversée ascendante où le groupe s’étire et où peut se prendre pour un dahut, une petite pause s’impose sur le petit replat autour du laquet de la côte 2058 avant l’assaut de la pente finale.
Une petite brise venant du nord souffle et fait fumer ponctuellement les crêtes du Soum d’AAS que l’on voit enfin.
La pente est un peu plus raide, la trace aussi et les conversions également; derrière le groupe suit, en espérant une trace moins raide et des conversions à plat… et arrive presque groupé au collet entre le Soum d’AAS et le Pic d’AULIOU à 2360 m.

La croupe qui mène au sommet n’est pas engageante : il faut y aller à pied - ça, on le savait au départ - et l’épaisseur de neige - 30 à 40 cm - ne nous y engage pas.
Le Soum d’AAS ne sera donc pas vaincu aujourd’hui, mais ce sera sans regret. En outre, un autre combat nous attend pour le retour : les franchissements de ruisseaux dans la forêt pour lesquels il faut garder un peu d’énergie.

On attaque donc la descente de cette pente sommitale avec de beaux virolets pour rejoindre le laquet, où nous faisons la pause casse-croûte sous un beau soleil, mais malheureusement sans la vue magnifique sur l’OSSAU masqué par quelques nuages - la météo ne s’était pas trompée- .
Mais il est temps de poursuivre la descente : la traversée est ponctuée encore de belles signatures malgré une neige quelquefois inégale pour se terminer par de beaux virages dans une bonne neige au-dessus de la cabane et rejoindre la forêt.
L’OSSAU nous fait le plaisir de se dévoiler et le spectacle est magnifique, nous faisant presque oublier les franchissements de ruisseaux un peu rébarbatifs, qui se termineront par un bain de pieds pour tester l’étanchéité des chaussures de skis : je crois qu’il faut rajouter les cuissardes dans la liste des équipements conseillés pour cette sortie.

Arrivée donc, pieds mouillés pour presque tout le groupe, au barrage et retour presque paisible au parking : à 3 reprises, un de mes skis se fait la malle - de la glace dans une des butées avant - et évidemment ça se termine à chaque fois par une gamelle vainement maîtrisée dans un remake de Zip, le Pinguoin. Et je n’étais pas le seul dans ce cas là….

La sortie se termine par l’incontournable pot accompagnée d’une galette des rois à Gabas dans ce café, toujours aussi authentique, qui fait la fierté des autochtones. Et devinez qui a eu les fèves ? Merci Marie...

Au final, encore une belle sortie 3S - Ski, Snow and Sun - dans la bonne humeur et sous l’oeil toujours aussi bienveillant de notre Jean-Pierre qui domine cette belle vallée d’OSSAU avec 1400 m de dénivelée et 20 km parcourus.



Le diaporama du jour : https://vimeo.com/250963428
La trace du jour : https://www.visugpx.com/FaeCF7MA33







CLUB ALPIN FRANCAIS PAU
CITE DES PYRENEES
29 BIS RUE BERLIOZ
64000  PAU
Contactez-nous
Tél. 05 59 27 71 81
Permanences :
Mercredi et jeudi 17:00-19:00 vendredi 17:00-20:00